En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord
Accès commerçant Adhésion commerçant

Les alizésUne escale gourmande

Idéalement situé entre les Arènes et la Maison Carrée, le restaurant Les Alizés propose une cuisine raffinée dans un cadre convivial et un esprit bistronome. A découvrir !


Une terrasse à l’ombre des micocouliers du Boulevard Victor Hugo, une salle chic, dans les tons rouges baiser et noir de lune. « Les Alizés », propose, en ce lundi ensoleillé au menu du mois, un filet de bar rôti sauce beurre de cacahuète, aneth avec purée de patate douce au gingembre et coriandre. « Notre spécialité… un esprit bistronome et une cuisine traditionnelle réalisée avec des produits frais », souligne Cyril Allouat, à la tête du restaurant créé par sa mère il y a trente ans. Tout commence après la classe de seconde pour ce quadra qui a beaucoup voyagé tout en poursuivant ses études. Première étape l’Australie pour « apprendre l’anglais ». La halte suivante sera l’Amérique avec un BTS tourisme dans ses valises. En Floride, le jeune Allouat travaille pour Disney comme représentant culturel. Et puis, il y aura l’armée… sur une frégate de surveillance basée à La Réunion avec des escales gastronomiques . "J'étais le maitre d’hôtel du commandant" , glisse-t-il.
De retour à la vie civile à Nîmes. « Mon frère, poursuit-il, travaillait avec mère au restaurant mais il est tombé malade ».  Cyril reprend alors du service aux côtés de sa mère. « Quand elle a pris sa retraite, j’ai naturellement pris sa suite », indique Cyril Allouat. « J’aime bien ce métier… que j’ai découvert tout jeune. Etudiant, je donnais déjà des coups de mains... à la plonge, en cuisine ou pour le service ».

"Le burger cévenol : une tuerie"

A la tête du restaurant, Cyril ne se contente pas de changer de décor. Il impulse une nouvelle gestion. S’il s’appuie toujours sa cheffe, Laurence Avon, il change de second de cuisine tous les 3 /4 ans « A chaque fois, ils apportent leur expérience… et c’est bénéfique pour l’un comme pour l’autre ». Le restaurant a ses fans. « Je viens souvent et je n’ai jamais été déçu », assure Jean-Michel, un jeune avocat, avant de commander un foie gras poêlé. « Le burger cévenol est une tuerie », renchérit, Paul, assis à la table à côté. Midi et soir, les agréables serveurs assurent le service dans la salle et en terrasse pour une quarantaine de couverts.  « On tourne bien », confie Cyril qui, réfléchit à optimiser la grande salle, capable d’accueillir une cinquantaine de convives. « Dans cet espace, dédié aux groupes, au vernissage, aux déjeuners et aux diners d’affaire j’apporte un effort particulier. Hier, par exemple, j’ai reçu des touristes américains ».
Pour démarcher ses futurs clients, Cyril se rend souvent dans différents salons. A Nantes comme à Paris, il met en avant sa cuisine et Nîmes. Et, il ne ménage pas ses efforts. Dans son bureau, situé tout près des cuisines ou d’ailleurs, il s’initie au mandarin afin de proposer (dès la fin de l’épidémie de Coronavirus ;-) à des voyagistes chinois d’amener leurs groupes au cœur de Nîmes...pour une escale gourmande.

                                                                                                           Michel Pelamourgues

Pratique
26 boulevard Victor Hugo
Ouverture : 12h30/14h et 19h30/22H
Tel.  04 66 67 08 17
Site Internet
Facebook

Voir la fiche du commerçant

PARTAGER :

Retourner en haut de la page